LE POUVOIR FASCINANT DES CONVERSATIONS AU COEUR DES ÉVÉNEMENTS

Article par Epenge Kabasele et Griselda Pagès

Dans une ère où nous sommes constamment ultra-connectés, quels peuvent bien être les secrets derrière un événement mémorable? Est ce le contenu en or? Car, il faut bien le dire, c’est le programme et la liste des conférenciers qui nous amènent à acheter un billet et à réserver un siège d’avion pour nous rendre à des kilomètres pendant quelques jours. Pourtant, bien que le contenu éducationnel et les experts sur scène jouent un rôle important, ce sont par ailleurs les conversations et les dizaines ou même centaines de rencontres possibles qui font d’un événement une expérience qui reste gravé dans nos mémoires.

Une conversation: l’outil d’apprentissage le plus puissant

Une des questions existentielles de ce monde est bel et bien pourquoi nous rendons nous aux conférences? Pour apprendre, diront certains. C’est surement l’une des réponses les plus fréquentes et répandues; les conférenciers et les ateliers étant des sources intarissable d’apprentissages et d’inspiration lorsqu’on participe à un événement. Par contre, pourquoi limiter notre apprentissage aux connaissances que possèdent les intervenants lorsque des centaines de personnes, venues des quatres coins du monde, peuvent également contribuer à notre expérience et nous enrichir? Les connaissances multiples et diverses de tous les participants présents sont surement l’une des ressources les plus sous-estimées et sous-utilisées lors d’un événement. La vérité est tel que nous avons tous quelque chose à offrir à la communauté même dans un cadre événementiel. La bonne conversation au bon moment peut simultanément nous amener, un nouvel ami, un investisseur, ou un partenaire mais aussi une nouvelle sphère de connaissances. Le réseautage et l’apprentissage vont donc magnifiquement de pair.

Comment encourager les conversations et l’apprentissage par les pairs

Les moments de pause entre deux sessions sont souvent des moments d’errance et de confusion. Nous ne savons jamais trop quoi faire ou même ou nous tenir. Nous sortons, dans un automatisme presque inné nos téléphones intelligents, l’air de dire ‘je suis occupé, j’ai des affaires à gérer’ et alors…s’ensuit l’isolement. L’être humain à très souvent tendance à éviter toutes situations qui le sort de sa zone de confort afin d’éviter l’embarras. Sachant cela, comment les organisateurs d’événement peuvent ils encourager et optimiser les conversations entre inconnus?

Christine Renaud, PDG de E-180 a partagé avec les membres de MPI Québec, le 2 juin dernier, certaines des meilleures pratiques d’engagement que son entreprise a testé et perfectionné au fil des années. En quelques mots, E-180 facilite, grâce à sa technologie, des connections humaines significatives à travers l’apprentissage par les pairs au sein de conférences innovantes telles que C2 Montréal. À travers son concept de Braindating, la compagnie Montréalaise transforme les événements, les espaces et les organisations en pôle d’apprentissages par les pairs. Voici comment:

  1. Avoir un facilitateur qui encourage le réseautage et les discussions

Briser la glace afin d’aborder d’autres participants et commencer une conversation se trouvent fréquemment à être quelque chose qui nous horripile. De manière générale, nous préférons attendre que le Seigneur des rencontres mette sur notre chemin une âme bienveillante qui fera le premier pas vers nous. C’est dans cette optique d’idée, que E180 fournit des entremetteurs spécialement formés et déployés sur place afin de faciliter le réseautage et maximiser les connections humaines lors d’un événement. Leurs rôle est primordialement de connaitres les intérêts et expertises de tous les participants afin de leur recommander les personnes les plus pertinentes selon leur quête d’apprentissage mais surtout celle qui détient la pièce manquante de leur puzzle. Grâce à leur approche humaine et personnalisée, les entremetteurs améliore foncièrement l’expérience d’une conférence.

  1. Vider un peu le programme

Eh oui! C’est bien de cela qu’il s’agit: inévitablement enlever du contenu. Plusieurs organisateurs d’événements pensent souvent à tort que plus de contenu veut nécessairement dire plus de valeur. Toujours est il que pour permettre aux participants de se rencontrer, il est nécessaire de leur allouer du temps pour pouvoir créer de formidables connections. Avec un programme chargé et sans pauses, les participants se retrouvent souvent dans une impasse; forcé à choisir entre une discussion passionnante et un atelier inspirant. En créant les créneaux horaires dédiés au réseautage, ils détiennent entre leurs mains l’excuse parfaite pour se forcer à entamer une conversation avec l’inconnu d’à côté. Ils entament alors leur conférence en sachant que le réseautage est une partie intégrale de l’expérience qu’ils qui leur est souhaitée de vivre. Une situation gagnant-gagnant pour l’organisateur qui crée une expérience événementielle complète et le participant qui a finalement l’occasion de réseauter et d’apprendre de multiple façons.

  1. Créer l’espace pour le réseautage

Au travers de ses collaborations avec des conférences créatives et innovantes, l’équipe de E-180 en est venu à comprendre l’importance capitale d’un espace physique pour impulser les rencontres entre humains mais aussi le rôle crucial, joué par un tel espace, sur le comportement des participants. L’espace de Braindating se veut être un espace sécuritaire, confortable et invitant qui permet, entre autre chose, aux participants d’événement d’entreprendre leur braindate – rencontre de partage de connaissance – en toute quiétude. Pour percer le mystère de l’engagement sur le terrain, les équipes de E-180 et C2 Montréal ont apporté, durant l’édition 2016 de C2 Montréal, une légère modification à l’espace de Braindating. Le défi? Favoriser des conversations spontanées entre participants en attente dans l’espace. La solution? Une scénographie propice à la naissance de rencontres spontanées comprenant des tables d’attentes autour desquels sont regroupés plusieurs participants en attente de leur rendez-vous. Les résultats? Des dizaines de rencontres spontanées et des conversations parfois difficile à interrompre une fois venu le temps d’introduire la personnes planifiée à l’origine pour une braindate.

c2_photo2

Il faut bien se le dire, rien ne peut remplacer la magie des rencontres en personne, mais par contre la technologie peut certainement aider à les organiser. Une conversation a un pouvoir fascinant d’apprentissage et de connections et le monde événementiel se veut être un environnement propice pour en faire profiter votre communauté.

Pour plus d’information sur les services de E-180, n’hésitez pas à contacter:

Epenge Kabasele, presse@e-180.com

Griselda Pagès, @e180labs

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s