Weezevent débarque à Montréal !

Avez-vous entendu parler de Weezevent ? Si cela n’est pas encore le cas, cela ne devrait pas tarder.

Dans la même lignée que son concurrent américain, Eventbrite, Weezevent est la nouvelle coqueluche des français en matière de plateforme événementielle de billetterie et d’inscription en ligne personnalisable, destinée aux entreprises et organisateurs d’événements.

La petite différence est que les 3 fondateurs de cette nouvelle plateforme ont voulu adapter leur produit à chaque pays (et non l’inverse). Étant eux-mêmes organisateurs d’événements à l’origine, ces derniers ont su trouver la faille qu’il manquait pour répondre au besoin grandissant de leurs pairs de vendre leurs billets. La particularité de cette entreprise vient du fait qu’elle gère, pour le compte d’organisateurs d’événements, et en leur nom, la billetterie et les campagnes d’invitation des participants. Ainsi, au lieu de facturer la création d’une plateforme web de réservation, elle va se rémunérer sur chaque billet vendu. En d’autres termes, chaque utilisateur est libre d’utiliser cette solution web en se servant soi-même et en allant créer directement sa billetterie sur la plateforme, avec la liberté de la gérer et la personnaliser comme bon lui semble.

Crée en 2008 et d’abord installée à Paris, cette start-up dijonnaise débarque maintenant à Montréal, après avoir figuré au palmarès européen «Deloitte Technology Fast 50», le classement 2014 des 50 entreprises technologiques en forte croissance. Elle a en effet affiché une croissance de son chiffre d’affaires de 43.202 %  sur les cinq dernières années, à savoir de 2009 à 2013. Un chiffre absolument phénoménal, me direz-vous, qui correspondrait à 41 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2014, contre 22 millions en 2013 !

Avec une clientèle variée et diverse de près de 40 000 organisateurs d’événements actuellement, cette société française a le vent en poupe. Une application iPhone existe d’ailleurs déjà depuis 2011, ce qui a valu à Weezevent de remporter également le Grand Prix de l’Innovation 2010 de la Ville de Paris, dans la catégorie Numérique.

Avec l’ouverture récente d’un bureau dans notre métropole, le PDG et l’un des co-fondateur de la plateforme en ligne, Pierre-Henri Deballon, veut ainsi tester le développement de leur produit au Canada, et il se dit prêt à investir davantage. Gageons que ce logiciel en ligne, aux apparats du «Do it Yourself», aura certainement piqué la curiosité de plusieurs d’entre nous.

En attendant d’en voir les retombées au Québec, et vu que l’on parle d’invitations, pensez à réserver votre 22 janvier prochain pour notre 5 à 7 de l’industrie au Pandore ! D’ici là, je vous souhaite de passer une belle semaine et de faire de belles emplettes de Noël pour les plus téméraires !

 

Valérie Andréas
Rédactrice web indépendante & Directrice des Communications
Mpi Montréal & Québec

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s